Cabinet du Bol d'air


Les sages-femmes, Mmes Nicola DESMONTS KALIGA et Mathilde PERRIER, Mr Nicolas DUTRIAUX, et la kinésithérapeute, Mme Virginie BERLOT, proposent des séances de rééducation périnéale.

Les sages-femmes reçoivent en priorité les patientes dont elles ont suivi complètement la grossesse ou qu’elles suivent pour leur suivi gynécologique. Dans tous les cas, les sages-femmes sont en accès direct et ne nécessitent pas une ordonnance pour assurer votre prise en charge.

Mme BERLOT reçoit en priorité les patientes déjà suivies sur le cabinet. Dans tous les cas, une ordonnance de votre médecin sera nécessaire pour une prise en charge par l’Assurance Maladie ou Maternité.

Nous recevons également prioritairement les patientes souffrant de douleurs pelvi-périnéales aigues (suite d’accouchement ou de chirurgie du petit bassin, difficulté de cicatrisation, …) ou chroniques (infections vaginales à répétition, vulvodynie, dyspareunies = douleurs pendant les rapports sexuels, vaginisme, douleurs consécutives à une endométriose, …).

Nous sommes enfin à votre écoute pour une demande d’avis ou une prise en charge de seconde intention après échec d’une rééducation précédente (nouvelles séries rééducatives, aide au choix et accompagnement à l’utilisation d’un pessaire, …) ou pour toute prise en charge d’une douleur pelvi-périnéale aigue ou chronique.

Qu’est-ce que le périnée et pourquoi une rééducation périnéale ?

Le périnée est un ensemble de muscles qui s’étend du pubis au coccyx d’avant en arrière du bassin et entre les ischions de gauche à droite du bassin. Outre la continence (le fait de pouvoir se retenir) urinaire et anal, il est au centre de la sexualité chez la femme comme chez l’homme. Lien entre les membres inférieurs et le haut du corps, il participe à votre posture et à votre mobilité (le fait de pouvoir tenir debout, de pouvoir se déplacer, de pouvoir bouger) et à votre respiration. Les muscles qui le composent sont des muscles posturaux comme ceux de vos jambes ou de votre dos, capables de contractions longues.

La transmission des pressions, tensions, appuis, chocs (occasionnés par la marche, la course à pied, le sport, le port de charges, monter et descendre les escaliers, …) est rendu possible grâce aux fascias, ces tissus de glissement qui permet à tous nos muscles et organes de glisser les uns contre les autres, au rythme de notre respiration.

La synchronisation de la respiration avec le périnée, avec les abdominaux et avec les muscles dorsaux est donc tout aussi primordiale. Chaque contraction du périnée suit donc une expiration, qui est idéalement longue et fluide (6 à 10 secondes). Son relâchement accompagne l’inspiration courte, automatique, réflexe (2 à 4 secondes, les poumons vides ne peuvent que se remplir sans aucun effort de notre part). La toux, l’éternuement, le rire, le chant ne sont rien d’autres que des expirations ; chaque effort musculaire / sportif sera aussi guidé par une expiration. Le périnée, entraîné et donc habitué à se contracter pendant ce temps respiratoire, ne pourra que se contracter aussi à chaque fois que l’on tousse, que l’on éternue, que l’on rit, que l’on chante, que l’on court, que l’on porte, …

Dans la vie d’une femme il est souvent mis à rude épreuve (grossesse, prise de poids, accouchement, ménopause, pratique sportive). Les premiers symptômes sont souvent des fuites urinaires ou une sensation de poids au niveau du vagin. Il peut aussi s’agir de douleurs aigues (cicatrisation, mycose, vaginose, …) ou répétées (infections vaginales à répétition, endométriose, douleurs de règles, …) qui peuvent devenir chroniques si elles ne sont pas gérées au plus vite. Nous prenons aussi en charge les troubles anorectaux.

En l’absence de symptôme, la rééducation périnéale n’est pas recommandée en systématique. Toutefois, nous vous proposons quelques séances d’éducation à la santé périnéale, après la naissance d’un enfant, que l’accouchement est eu lieu par voie basse ou par césarienne, afin de conserver son tonus et sa souplesse et donc sa fonctionnalité. La rééducation périnéale va ainsi permettre aux femmes de prendre conscience du rôle important que joue le périnée dans leur anatomie, de le tonifier ou de le détendre en fonction des besoins.

Une première aide : le guide d’auto-rééducation du Collège National des Sages-Femmes de France (CNSF)

Toute prise en charge débutera par une consultation de bilan périnéal dans la logique holistique et globale du Cabinet du Bol d’Air. A partir d’un questionnement sur vos troubles, nous réaliserons un bilan clinique complet de votre périnée et de votre posture, afin de choisir avec vous la meilleure approche thérapeutique pour votre rééducation et nous estimerons le nombre de séances à priori nécessaires.

Les techniques pratiquées au cabinet sont variées et complémentaires avec ou sans sonde, avec ou sans examen invasif ; nous ne proposons des techniques manuelles que lorsque cela est strictement nécessaire. Nous sommes également équipés des technologies les plus modernes comme la radiofréquence ou la Biophotomodulation (LEDs médicales, nommés parfois lasers froids).

Les techniques pratiquées au cabinet

Biofeedback Electrostimulation Rééducation manuelle interne et externe (CMP, thérapie manuelle) Accompagnement à l’auto-rééducation et à la correction de votre posture selon l’Anatomie par le Mouvement de Blandine Calais-Germain ou l’approche postural de Bernadette De Gasquet ou encore l’eutonie Rééducation hypopressive du périnée et des abdominaux, Pilates Radiofréquences et Biophotomodulation (LEDs médicales)

Le Biofeedback

Il est réalisé par le biais d’une sonde endovaginale (plus rarement anale) reliée à un ordinateur. Grâce à l’écran de l’ordinateur, la patiente peut visualiser ses contractions musculaires. A partir du bilan réalisé à la première séance, les exercices sont ciblés afin de répondre au mieux aux objectifs fixés. Ce travail est réalisé allongée, assise, ou debout, immobile ou en mouvement, autant que possible de façon ludique.

L’électrostimulation

Elle se doit d’être toujours totalement indolore. Grâce à des impulsions électriques on obtient des contractions musculaires d’intensités variables. Cela se fait de façon passive ou avec la participation de la patiente qui contracte son périnée en même temps. Ces impulsions vont également venir stimuler le système nerveux en créant des saturations permettant par exemple la réduction rapide et durable des douleurs. Elle a donc plusieurs objectifs :

  • Renforcement musculaire
  • Inhibition des vessies hyperactives (pipis fréquents, sensation d’urgence)
  • Prise en charge des douleurs (TENS, gate-control, stimulations antalgiques) – pensez-y en cas de règles douloureuses ! Nous pouvons vous recevoir même en urgence !
  • Prise de conscience du périnée et de ses contractions (proprioception)

La rééducation manuelle

La rééducation manuelle interne se fait par un toucher vaginal et/ou anal et a pour but d’évaluer le tonus musculaire, de stimuler des zones spécifiques, de masser des zones douloureuses. Elle permet aussi un travail des muscles profonds, une mobilisation des organes comme la vessie ou l’utérus pour leur redonner une mobilité suffisante à partir du travail des fascias. Les contractions musculaires sont guidées par des images (pont-levis, vague, porte d’ascenseur, …).

La rééducation manuelle externe fera intervenir un ensemble de techniques de thérapies manuelles (massages, étirements et raccourcissements musculaire, pressions glissées, palper rouler, digipuncture ou moxibustion des points d’acupuncture, …) afin de traiter la zone périnéale (vulve et anus) mais également l’ensemble des muscles périphériques au petit bassin (muscles de la hanche et de la zone lombo-sacrée, abdominaux). Le travail des fascias et du système neuro-végétatif est également possible à travers la peau, qui contient plusieurs milliers de capteurs nerveux.

Accompagnement à l’auto-rééducation et à la correction de votre posture selon l’Anatomie par le Mouvement de Blandine Calais-Germain ou l’approche postural de Bernadette De Gasquet ou encore l’eutonie

A partir de votre propre perception, nous vous guidons dans les différentes possibilités de mouvement et de mobilité de votre bassin, de votre périnée et de sa synchronisation avec les abdominaux et la respiration. Les contractions musculaires périnéales sont guidées par des images afin de vous aider à visualiser le mouvement avant de le réaliser allongée, assise ou debout.

L’Eutonie ou « Tonus juste » : « Le tonus en adéquation parfaite avec le mouvement, la posture ou l’effort en cours, et dans l’environnement et les conditions inhérentes à la situation présente » (G. Alexander). Les séances visent à permettre à la femme de développer une présence consciente d’elle-même dans son corps et d’augmenter sa confiance en elle à travers sa force, sa solidité et sa souplesse.

Ces techniques permettent donc une prise de conscience corporelle à partir d’exercice au sol d’abord statique, puis sur un ballon (assise) ou encore une bûche ou un demi-ballon (debout) en travaillant les jeux d’équilibre (travail proprioceptif). Progressivement, une mise en mouvement et une reprise des gestes du quotidien sera mis en place (marche, course, monter et descendre un escalier, aller chercher une charge au sol, …).

La rééducation périnéale et abdominale hypopressive du post partum & le pilates

En préservant les muscles du périnée, ces techniques permettent de tonifier le ventre et des chaines musculaires profondes qui contribuent à la posture afin de prévenir les douleurs au niveau du dos, de retravailler sa posture, d’améliorer son transit, de réduire les troubles périnéaux. Le professionnel de santé guide et encourage la patiente pendant les séances ; il lui propose des exercices simples qu’elle pourra réaliser en complément à son domicile. Le centrage, la prise de conscience de la respiration, le renforcement musculaire seront des alliés précieux de réduction des symptômes comme les fuites urinaires à tous les âges.

La réintégration de son schéma corporel après une grossesse et un accouchement va permettre de maintenir ou de reprendre en douceur l’activité physique et donc d’accompagner le retour vers un poids d’équilibre (le poids d’avant grossesse doit idéalement être retrouvé 6 mois après l’accouchement). En dehors des suites d’un accouchement, l’activité physique est bien évidemment recommandée à tous les âges de la vie, particulièrement en période de ménopause.

Les radiofréquences et la Biophotomodulation

Les radiofréquences augmentent la perméabilité de la membrane plasmique des cellules. Les échanges entre l’intérieure et l’extérieure de chaque cellule s’en trouvent donc augmentés et améliorés. Selon l’intensité utilisée, l’accélération des échanges ioniques va créer de la chaleur interne appelée diathermie. En ciblant le tissu qui en a besoin, cette diathermie apporte des effets anti-douleur, améliore la microcirculation sanguine et donc l’oxygénation des tissus, active la production du collagène (la protéine qui donne sa souplesse à la peau et aux muscles).

La lumière blanche est composée de plusieurs couleurs ayant une longueur d’onde différente capable de traverser plus ou moins profondément la peau. Cette énergie a une action directement sur la mitochondrie (l’usine à énergie de la cellules). Les spectres lumineux sont donc choisis pour leur action anti-inflammatoire, anti-douleur, antiseptique ou pour améliorer le fonctionnement cellulaire et la cicatrisation. Nos appareils émetteurs couplent le faisceau lumineux à un champ électromagnétique pulsé capable de créer de petites contractions musculaires profondes. On améliore ainsi le tonus périnéal.

Ces thérapies modernes, développées en dermatologie, médecine esthétique ou du sport, trouvent désormais leurs applications en gynécologie par une adaptation des sondes. Elles agissent comme des bio-activateurs qui améliorent la circulation sanguine et lymphatique, la circulation intra et extra-cellulaire. Elles diminuent ainsi rapidement et durablement les douleurs en réduisant l’inflammation, les tensions ou en aidant à la résorption des hématomes et des fibroses. La cicatrisation est donc accélérée. Elles permettent d’accélérer la récupération musculaire lors du travail rééducatif.

Nous vous les proposerons donc par exemple dans ces indications :

  • Réduction des douleurs cicatricielles
  • Réduction des dyspareunies (douleurs pendant les rapports sexuels)
  • Traitement de la sécheresse vaginale quelle qu’en soit la cause (en post accouchement, à la ménopause ou en post-thérapeutique)
  • Réduction des douleurs pelvi-périnéales (endométriose, douleurs de règles, vulvodynie, …)
  • Traitement des œdèmes et de la crise hémorroïdaire
  • Amélioration et accélération d’une cicatrisation d’une déchirure périnéale, d’une épisiotomie, d’une césarienne, …
  • Au cours de la rééducation périnéale et lutte contre la constipation
  • Pour prévenir les récidives d’infections urinaires ou vaginales à répétition
  • Soutien à la PMA

Prendre rendez-vous avec un Praticien

Pour prendre rendez-vous en Rééducation et prise en charge des douleurs pelvi-périnéale, contactez